[Mini-Savoir d’été] Les calendes grecques

Dans le calendrier romain antique, les calendes désignaient le premier jour de chaque mois et le début de la nouvelle lune. À ce jour précis à Rome, toutes les dettes consignées dans les livres de comptes (les calendaria) arrivaient à échéance et les débiteurs devaient les régler. Mais nos amis grecs – qui se fichaient pas mal du calendrier romain – n’avaient pas de calende, eux. Aussi, celui qui a prévu de vous rembourser aux calendes grecques se paye ouvertement votre poire.

Renvoyer une affaire aux calendes grecques (ad kalendas Graecas) c’est donc la reporter à une date qui ne surviendra jamais, ce qui revient à décréter tout uniment qu’on ne remplira pas son engagement.

Selon Suétone, l’expression aurait été employée par l’empereur Auguste (63 av. J.-C.-14 ap. J.-C.) pour caractériser les mauvais payeurs (Suétone, Vie d’Auguste, LXXXVII).

Auguste2
Empereur Auguste, Ier siècle, Musée du Louvre

.:.

tipeee-logo-pointcom-RVB  Soutenez Savoirs d’Histoire sur TIPEEE !

fb_icon_325x325 Rejoignez la page Facebook de Savoirs d’Histoire

et partagez cet article à foison !

Illustration : calendrier julien. Les petits trous permettent de marquer une date en y enfonçant une cheville.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s